Permis de conduire pour boîtes automatiques : des tarifs intéressants

Le permis B à embrayage automatique, aussi appelé permis sur boîte automatique, permet de conduire des véhicules équipés d’une boîte de vitesse et d’un embrayage automatiques.

    

La formation du permis B à embrayage automatique

Comme pour le permis B classique, la formation est divisée en deux étapes : la partie théorique et la partie pratique.

La réussite de la formation théorique est sanctionnée par le passage de l’examen du Code de la route permettant de s’assurer que le candidat connaît bien les règles de sécurité ainsi que la connaissance de la signalisation.

La formation pratique sanctionne la bonne maîtrise du véhicule.

 

Un avantage financier

Un arrêté ministériel publié à l’automne 2016 a abaissé le nombre d’heures minimal à effectuer pour pouvoir se présenter à l’examen du permis de conduire B à boîte automatique à 13 heures, contre 20 heures pour le permis B classique. Une réduction du nombre d’heures qui permet donc logiquement de faire baisser le coût de ce permis de conduire.

 

Passer au permis B non restrictif

Après l’obtention de son permis B à embrayage automatique, il est tout à fait possible de convertir le précieux sésame en permis B non restrictif, c’est-à-dire donnant accès aux voitures à embrayage manuel.

La seule condition est de posséder son permis B à embrayage automatique depuis au moins 6 mois. Si cette condition est remplie, il vous suffira alors de suivre une formation de 7 heures dans une auto-école. Dispensé d’examen pratique, il vous sera délivré une attestation permettant à la préfecture de vous délivrer votre permis B.

Crédit photo : antiksu - fotolia

                                                               

                                                               

                                                               

AMV02P_WITBEOK