Prime à la casse en 2018 : les voitures d’occasion concernées

C’était une annonce attendue par le secteur de l’automobile que celle du nouveau système de primes à la conversion qui sera instauré en 2018 par le ministère de la Transition écologique.

Avec une nouveauté de taille : la possibilité de profiter de ce dispositif pour l’achat d’un véhicule d’occasion.

Avez-vous le droit à ce dispositif ? Le blog AMV vous détaille les différentes situations.


Les anciens véhicules

SI vous êtes imposables, la mise à la casse peut concerner tout véhicule essence immatriculé avant le 1er janvier 1997 ou mis en circulation avant le 1er janvier 2001 s’il s’agit d’un diesel.

Si vous êtes non-imposable, les véhicules possédant une motorisation diesel mis en circulation avant le 1er janvier 2006 seront concernés, ainsi que les véhicules immatriculés avant le 1er janvier 1997.

 

Achat d’un véhicule neuf 100% thermique ou hybride non rechargeable

Si vous êtes imposable, l'achat d'un véhicule neuf 100% thermique ou hybride non-rechargeable avec une émission de moins de 130 g/km vous donnera droit à une prime de 1 000 €.
Si vous êtes non-imposable, cette prime est portée à 2 000 €.

 

Achat d’un véhicule hybride rechargeable et électrique neuf

L’achat d’un véhicule de cette catégorie ne fait plus appel à une quelconque condition de ressource. L'achat d'un véhicule hybride rechargeable neuf donne ainsi accès à une prime de 1 000 € et un véhicule électrique neuf à une prime 2 500 €.

 

La nouveauté : les véhicules d’occasion

Si votre foyer est imposable, l'achat d'un véhicule d'occasion porteur d'une vignette Crit'Air de catégorie 0, 1 ou 2 et qui émet moins de 130 g/km vous permettra de bénéficier d’une prime de 1 000 €. Cette prime est portée à 2 000 € si vous êtes non-imposable.

Photo © kengmerry - fotolia

                                                               

                                                               

AMV01P_WITBEOK