Je souhaite faire débrider ma moto à plus de 100 ch, que dois-je faire ? Quelle incidence sur ma prime ?

Depuis le 14 avril 2016, c'est l'ensemble des motos dépassant dans leur configuration d'origine la puissance de 100 ch qui pourront être débridées par un professionnel, dans la mesure où elles sont dotées d'un système de freinage anti-blocage de roues (ABS).
C'est ce qui s'appelle communément le "rétrofit" et cela concerne donc les motos neuves comme les modèles d'occasion.


Si vous avez acheté une moto répondant aux normes Euro4, vous n'avez rien à faire, elle est livrée en configuration d'usine, sans limitation de puissance.

En revanche, pour les autres (normes Euro3 et antérieures, équipées d'ABS), vous avez le choix de la faire débrider, à vos frais.
Pour cela, il faudra vous rapprocher d'un concessionnaire ou d'un agent agréé qui vérifiera si votre modèle peut bénéficier d'un nouveau certificat de conformité autorisant son débridage. Vous aurez ensuite 1 mois pour faire établir un nouveau certificat d'immatriculation en suivant les étapes habituelles.


Chez AMV, nous faisons confiance aux conducteurs et dissocions le risque de la puissance : il n'y aura donc pas d'augmentation de tarifs d'assurance sur les motos débridées, retrouvant leur état d'origine prévu par le constructeur. Il n'y a par ailleurs aucune obligation d'informer AMV si vous procédez au débridage de votre moto, sauf si celui-ci devait entraîner un nouveau numéro d'immatriculation.

Thème: 06. Contrats (modifications de garanties, adresse, immatriculation...)

AMV03P_WITBEOK