Les voitures-radar privées arrivent en France

Depuis le 24 février 2017, les routes normandes comptent un nouveau type de véhicule : une voiture avec radar embarqué dont la spécificité est d’être conduite par une société privée, en lieu et place des habituelles forces de l’ordre

  

Voiture-radar privée au stade de l’expérimentation

En effet, à l’heure actuelle, plus de 300 voitures avec radar embarquées circulent déjà en France avec à leur bord, deux gendarmes ou deux policiers : l’un assurant la conduite du véhicule et l’autre réglant le radar embarqué.

Les voitures-radar privées présentent un avantage  puisqu’elles ne nécessitent qu’une seule personne par véhicule. Les employés de l’entreprise privée s’occupant de la gestion du véhicule n’auront en effet pas besoin de régler le radar et devront seulement conduire la voiture.

Si ce dispositif est déjà en circulation en Normandie, le déploiement sur le reste des routes françaises n’interviendra pas avant la fin de cette phase de test, c’est-à-dire en septembre 2017.

 

Des garanties pour les automobilistes

Les sociétés privées ne seront pas rémunérées sur la base du nombre de contraventions enregistrées, elles n’auront d’ailleurs aucune information sur les infractions constatées.

La rémunération sera calculée sur le nombre d’heures de circulation du véhicule. Les autorités publiques auront également un regard sur les zones contrôlées.

                                                               

                                                               

                                                               

                                                               

AMV01P_WITBEOK