Une aide gouvernementale de 500 euros aux apprentis pour passer le permis de conduire

Améliorer l’insertion et la mobilité professionnelle des apprentis de plus de 18 ans, voici la volonté affichée par le gouvernement avec cette mesure qui s’inscrit dans le cadre plus global d’une réforme de l’apprentissage.

Les conditions de cette aide

Pour bénéficier de cette aide gouvernementale de 500 euros pour passer le permis de conduire, il faudra répondre aux critères suivants : être apprenti et avoir plus de 18 ans. L’apprentissage anticipé de la conduite est donc exclu de cette mesure qui se veut véritablement une aide à la mobilité professionnelle.

Une attribution large

Cette mesure pourrait toucher entre 150 et 200 000 apprentis en France, sans que des conditions de ressources, de justification de trajets en voiture ne soient demandées.

Certaines aides régionales avaient déjà été mises en place dans certaines régions, il n’y aura donc désormais plus à justifier d’une domiciliation dans une région donnée.

 

Une mesure en faveur de l’apprentissage

Cette aide vise à permettre aux apprentis de plus de 18 ans d’être plus mobile géographiquement et donc rendre plus accessible certains postes à pourvoir, pour lesquels un moyen de déplacement personnel est indispensable. Cette mesure s’inscrit donc dans l’objectif annoncé il y a quelques années d’atteindre le nombre de 500 000 apprentis en formation. En 2017, cet objectif n’était en effet pas atteint, avec 421 700 apprentis dénombrés. 

 

Photo © Kar Tr - Fotolia   

                                                               

                                                               

AMV02P_WITBEOK