Au 1er mars 2019, la formation pour le permis AM (ancien BSR) est allongée et complétée : elle dure 8 heures, dont 6 consacrées à la pratique

Le permis AM (ex-BSR) se renforce 

19 juin 2019 La vie à deux-roues

Depuis le 1er mars 2019, le permis AM, autrefois baptisé BSR, est soumis à une formation plus longue et plus complète : il passe de 7 à 8 heures. Même si certains regrettent qu’il ne comprenne plus la formation classique au Code de la Route – et l’examen nécessaire pour l’obtention des autres permis – ce permis AM renforcé laisse plus de place à la prévention.

Le permis AM, pour conduire un petit scooter

Le permis AM (ancien BSR) est le permis nécessaire pour la conduite des cyclos et scooters 50 cc, ainsi que les voitures sans permis. Il est accessible à partir de 14 ans. 

En décembre 2018, le décret d’application d’une réforme, qui modifie les règles de formation pour le permis AM, est paru. Cette « nouvelle formation » dure désormais 8 heures, au lieu de 7 auparavant, dont au moins 6 heures de pratique. De plus, la formation se déroule désormais sur 2 jours, avec un maximum de 4 heures par jour.

Cette « 8ème heure » permet d’ajouter au programme une sensibilisation aux risques routiers, que les auto-écoles peuvent réaliser de façon individuelle et collective. Et lorsqu’un jeune mineur passe ce permis, un des deux parents (ou le représentant légal) doit obligatoirement être présent pendant cette sensibilisation.

Une formation renforcée, les parents impliqués

Ce permis AM version 2019 n’est pas sanctionné par un examen. En revanche, un livret de formation destiné aux candidats au permis a été créé. 

La formation est organisée en cinq séquences, chacune assortie d’une durée minimale :

– La séquence 1 est dédiée à des échanges sur les représentations individuelles autour de la conduite (30 minutes).

– La séquence 2 est consacrée à la formation à la conduite hors circulation (1 heure minimum).

– La séquence 3 porte sur le code de la route, et ne dure que 30 minutes.

– La séquence 4 est destinée à la formation à la conduite sur les voies ouvertes à la circulation publique (3 heures minimum).

– Enfin, la dernière séquence est dédiée à la sensibilisation aux risques en présence : c’est cette séquence qui impose la présence d’un des deux parents au moins. 

L’équipement désormais obligatoire 

Enfin – et cela semble tellement logique ! – l’équipement devient obligatoire : les candidats au permis AM devront être équipés : 

– d’un casque de type homologué,
– de gants conformes, portant le marquage NF, CE ou EPI,
– d’un blouson ou d’une veste manches longues (pas un coupe-vent),
– d’un pantalon ou d’une combinaison,
de bottes ou de chaussures montantes adaptées à la conduite d’un deux-roues motorisé (autrement dit, les bottes en caoutchouc ne sont pas autorisées).

Si l’un de ces éléments fait défaut, le candidat ne pourra pas accéder à la formation.

Articles associés