Retour sur les innovations auto au Consumer Electronic Show 2019 – AMV

La voiture de demain arrive : retour sur les innovations du CES 2019

13 mars 2019 La vie à quatre-roues

Depuis plus de 50 ans, le Consumer Electronic Show présente, à Las Vegas, l’innovation en matière d’électronique grand public. Signe des temps, en 2019, le CES prend des airs de salon de l’auto ! Auto connectée, automobiles qui « marchent », écrans, caméras et autres capteurs qui envahissent la voiture… Découvrez quelques innovations incroyables du salon.

Une voiture qui marche chez Hyundai

En 1967, le tout premier salon électronique se tenait à Las Vegas. Il rassemblait tout juste 200 exposants. En 2019, pas moins de 4 400 exposants présentent des innovations à couper le souffle. Et cette 52ème édition, selon tous les visiteurs, présente une particularité nouvelle : jamais le CES n’a rassemblé autant d’innovations concernant le monde automobile. Ou, plus largement, les nouvelles mobilités.

En effet, peut-on encore appeler « automobile » le véhicule présenté par Hyundai, baptisé Elevate ? Cet étrange véhicule, lorsque le terrain ne se prête plus à un franchissement sur roue, déplie des « jambes » articulées. Il prend alors des allures de véhicule lunaire, et peut escalader des terrains accidentés ou même monter des escaliers. Le véhicule de secours de demain ?

La voiture à carrosserie interchangeable de Rinspeed

En 2018, Rinspeed avait déjà présenté un véhicule polymorphe : sur une base technique, la carrosserie était changée en un clin d’œil, pour passer du transport de personnes au transport de marchandises par exemple…

En 2019, le constructeur présente une version « miniature » de son véhicule SNAP : microSNAP a les dimensions d’une petite citadine, pour transposer le concept en agglomération.

Avec Valeo, la voiture autonome se pilote à distance…

Sur le CES, Valeo fait avancer la voiture autonome avec son système Drive4U, qui ne cesse de se perfectionner. Mais la surprise vient du système Drive4U Remote, grâce auquel un opérateur pourra prendre, à distance, le contrôle d’une voiture autonome. Il s’agit tout simplement d’une sécurité pour faire face aux cas d’urgence, qu’il s’agisse d’un malaise du conducteur ou d’une tempête de neige aveuglant les capteurs. Il sera aussi possible, avec Drive4U Remote, de « conduire » la voiture jusqu’à la station-service pour faire le plein… sans quitter son bureau. Avec tout un ensemble de caméras et une interface perfectionnée, l’opérateur aura vraiment l’impression de se retrouver au volant !

…et la remorque disparaît

Autre idée innovante chez Valeo : faire disparaitre la remorque qui bouche la vue ! En effet, une grande remorque ou une caravane par exemple, la visibilité est totalement occultée à l’arrière. Alors le système Valeo XtraVue Trailer « gomme » la remorque du paysage. Le système combine des images enregistrées par des caméras, placées à l’arrière de la voiture et à l’arrière de la remorque, pour recréer sur un écran au tableau de bord une image unique : celle que le conducteur « verrait » dans son rétroviseur central sans remorque !

Audi embarque les passagers en vaisseau spatial

Audi imagine de son côté une expérience immersive unique : grâce à la réalité virtuelle les passagers se retrouvent dans le vaisseau des « Gardiens de la galaxie » de Marvel, la vidéo s’adaptant en temps réel aux mouvements du véhicule (le vrai, pas le vaisseau des super-héros !).

Le constructeur a pour cela créé une filiale : Holoride. De quoi transformer les trajets en une aventure unique. Ou peut être de permettre de tester tout véhicule Audi en réalité virtuelle ?

Des voitures intelligentes chez tous les constructeurs

Mercedes-Benz a présenté la Mercedes CLA 2020 : une nouvelle génération de CLA, dotée de toujours plus de fonctions « intelligentes », et d’une reconnaissance vocale particulièrement performante. Ce coupé sera même capable d’enregistrer la fréquence cardiaque de son chauffeur via une montre connectée, afin de régler la climatisation ! Une voiture que vous pourrez commander avant la fin de l’année…

Le chinois Byton, lui, présentait un SUV ultra-connecté : une tablette tactile au milieu du volant, un autre sous le parebrise, d’autres pour les passagers arrière… Des écrans donnant accès à de nombreuses applications connectées, en 4G (et bientôt en 5G).

Nissan présentait non pas un véhicule, mais un système qui exploite toutes les données disponibles (fournies par les capteurs, le GPS, etc) et des données issues du cloud (sur l’environnement) pour offrir au conducteur une vision « élargie » de l’environnement de la voiture.

La fin du « ronronnement Harley » ?

Constructeurs, équipementiers, startups et autres fabricants de capteurs et accessoires étaient donc très nombreux. Et pas seulement dans le monde de la mobilité sur 4 roues. En effet, même Harley-Davidson était présent, avec… une moto électrique. Est-ce la fin du son si caractéristique de la Harley ?

 

Articles associés