Quel équipement pour conduire sur la neige ?

Quel équipement pour conduire sur la neige ?

17 janvier 2019 Non classé

Chaque année nous voyons des épisodes de neige qui paralysent la circulation, car les automobilistes n’ont pas anticipé leur arrivée. Cette année, préparez-vous ! Mais devez-vous choisir des pneus hiver, des pneus neige, des chaînes, des chaussettes ? Tout ce qu’il faut savoir…

Préserver l’adhérence

Le problème de la conduite en hiver ? L’adhérence. La route mouillée, verglacée ou enneigée dégradent la tenue de route. Alors pour continuer à rouler en sécurité, il faut vous équiper.
La première option : les pneus « hiver », dont la gomme reste souple par basse température et dont les sculptures sont plus larges et plus profondes. Ils doivent être installés dès que les températures passent sous 5°C. La date de leur installation dépend donc du temps et de la région où vous habitez.
Mais attention : pensez à remettre les pneus été dès que la période froide est terminée : par temps plus chaud vos pneus seraient alors inutiles et s’useraient très vite

Les pneus cloutés

En cas de forte neige, les pneus hiver ne suffisent pas : il faut des équipements spécifiques, qui peuvent même être obligatoires dans certains cas, pour accéder à des stations de sport d’hiver par exemple.
La première option : le pneu clouté qui, comme son nom l’indique, est doté de clous qui agissent comme des crampons. Attention, ils ne sont utilisables qu’en zone montagneuse et en cas de neige : ils sont interdits sur une route sèche, qu’ils dégraderaient. Parfaits pour un séjour au ski – avec ces pneus la vitesse est limitée à 90 km/h – les pneus cloutés sont toutefois contraignants : faire changer les pneus représente un coût.

Les chaînes

Plus souples d’utilisation, les chaînes se posent par-dessus les pneus. Mais attention, elles sont réservées aux zones enneigées, et dès qu’elles sont posées vous ne devez plus rouler à plus de 50 km/h. Elles sont donc plus contraignantes, en circulation, que les pneus cloutés.

Les chaînes se déclinent en deux versions :

Attention, certaines voitures ne sont pas « chainables » : si l’espace entre le pneu et la jambe de suspension est inférieur à 4 cm, une chaine ne passera pas ! Cette impossibilité est bien signalée par le constructeur. Il faudra alors vous tourner vers les équipements alternatifs.

Les chaussettes

Les chaussettes à neige ont un rôle identique à celui des chaînes, mais se distinguent par une grande facilité d’installation : elles s’enfilent, comme des chaussettes. Elles aussi limitent la vitesse à 50 km/h, et doivent avoir un usage ponctuel.
Plus facile à utiliser, elles nécessitent toutefois un nettoyage et un séchage après chaque utilisation : si vous négligez cette entretien leur durée de vie sera très écourtée.
Enfin, vous pouvez aussi trouver en magasin des « chaînes textiles », véritables croisements entre la chaîne et la chaussette ! Leur avantage : une pose très facile. Leur inconvénient : une vitesse maximale de 40 km/h. Alors mieux vaut les réserver aux urgences…


Les « petits » accessoires indispensables

Bien sûr, les pneus ou équipements spéciaux sont nécessaires. Mais d’autres petits équipements ne sont pas à négliger. Le grattoir pour dégager le pare-brise et les vitres, le dégivrant en spray pour faire fondre la glace par très grand froid… Et le dégivrant pour serrure, à conserver dans votre sac ou votre poche et non dans la boîte à gants, où vous ne pourrez pas l’atteindre si votre serrure est gelée !


 

Articles associés