véhicule accidenté

Que devient un véhicule accidenté ?

28 mars 2017 La vie à quatre-roues

Suite à un accident, votre compagnie d’assurance fera appel à un expert indépendant afin de déterminer si votre véhicule est réparable ou non. Voici les possibles conclusions de l’expert et les conséquences pour votre véhicule accidenté.

Votre voiture est réparable

Pour déclarer un véhicule réparable, l’expert prendra en considération deux éléments : la sécurité et le coût des réparations. Il faut en effet que la voiture n’ait pas subi de dommages mettant en cause la sécurité. Si ce point est acquis, l’expert déterminera alors le coût des réparations, notamment pour s’assurer que ces frais ne soient pas supérieurs à la valeur du véhicule.

Un véhicule économiquement irréparable

L’expert déclarera votre voiture économiquement irréparable si les coûts de réparation sont supérieurs à la valeur vénale ou de remplacement de votre véhicule. Il en sera de même si votre véhicule est techniquement irréparable, par exemple suite à un incendie ou à une immersion, rendant toute réparation trop onéreuse.

Un véhicule gravement endommagé

Ce cas met en cause la sécurité de votre véhicule en s’appuyant notamment sur quatre critères :

En cas de classement comme véhicule gravement endommagé, la carte grise vous est retirée à titre conservatoire. Il ne vous sera alors possible de conduire votre véhicule, ou de le revendre à un particulier, seulement après avoir effectué les réparations, et avoir soumis votre voiture à une nouvelle expertise.

Articles associés