Assurance : Tiers ou Tout risque

Assurance Tous risques ou au tiers ?

31 janvier 2019 Vos questions / Nos réponses

Votre voiture mérite-t-elle une assurance tous risques ? Une assurance « au tiers » ne suffit-elle pas ? Tous les critères de choix et éléments de réponses pour souscrire le meilleur contrat pour votre véhicule.

L’assurance au tiers : le minimum légal !

Il est obligatoire d’assurer son véhicule – le défaut d’assurance est même puni par une amende. Même si votre voiture reste au garage, elle doit être assurée.
Le minimum légal, en matière d’assurance, est la Responsabilité Civile. C’est-à-dire l’assurance « au tiers », qui couvre uniquement les dommages causés aux tiers en cas d’accident.
En clair, ce type de contrat ne prendra pas en charge les dommages causés à votre propre véhicule. Ni à son conducteur (vous), aux biens qui lui appartiennent, aux animaux transportés. Le vol ou le vandalisme, l’incendie, le bris de glace sont aussi exclus !
Alors en cas d’accident dont vous seriez responsable, la remise en état de votre voiture resterait à vos frais.
En revanche bien sûr en cas d’accident non responsable, l’assureur de l’autre conducteur (le conducteur responsable) couvrira tous vos frais : frais de soins pour vous et de réparation pour votre voiture.

L’assurance Tous Risques : la totale

L’assurance auto dite « Tous Risques » est le contrat le plus protecteur : en cas d’accident, que vous soyez responsable ou non, vous êtes couvert. La couverture s’étend à votre voiture, à vos passagers, et couvre aussi le vol et/ou le vandalisme, l’incendie, le bris de glace.
Selon les contrats et les assureurs, des garanties supplémentaires, incluses ou optionnelles, peuvent même être ajoutées au contrat…
Une sécurité totale qui, toutefois, a un coût. En moyenne, selon les contrats et leurs garanties, une assurance Tous Risques est deux fois plus chère qu’une assurance au tiers…

Le choix de l’assurance dépend de la voiture…

Souscrire une assurance très coûteuse n’est justifié que si votre véhicule a une grande valeur. A l’inverse, elle sera peu adaptée si l’on roule avec une voiture qui ne vaut plus grand-chose !
Ainsi, si votre véhicule est neuf ou récent, quel que soit son modèle, une protection tous risques est préférable : au moindre incident la remise en état d’un véhicule peut en effet être très coûteuse !
A l’inverse, un véhicule de plus de 10 ans (voire même 5 ans si elle a de nombreux kilomètres au compteur) l’assurance au tiers est suffisante. Car, avec l’âge et les kilomètres, la valeur du véhicule se réduit, et par conséquent l’indemnisation qui sera réglée par l’assureur en cas de de dommages.
Mais bien sûr si vous avez une voiture très haut de gamme, même avec un important kilométrage, le contrat Tous Risques reste justifié. Chaque cas est particulier !

…et du conducteur

Mais sur la base d’un contrat au Tiers, vous pouvez souscrire des garanties optionnelles. La garantie dommages corporels, le bris de glace, le vol, l’assistance… faites votre choix parmi les options selon vos habitudes et vos besoins. Par exemple ? Une assurance vol est peu justifiée si votre voiture est trop abîmée pour tenter les voleurs et qu’elle est rentrée chaque nuit dans un garage. De même, si vous ne vous déplacez jamais loin, une assistance est peut-être injustifiée. Le bris de glace en revanche est toujours pertinent, compte tenu du prix d’un pare-brise, quel que soit l’âge de la voiture ! Surtout si vous habitez en zone rurale, où les gravillons sont plus fréquents.

Articles associés