À quel moment le coefficient de bonus-malus est-il réévalué ? - AMV Le Blog

À quel moment le coefficient de bonus-malus est-il réévalué ?

15 juillet 2019 Question d'assurance

Chaque année, votre coefficient de bonus-malus évolue. Votre prime d’assurance sera adaptée en conséquence. Mais quand s’effectue ce changement ?

Une évolution annuelle

Les assurances affectent à chaque conducteur un coefficient de bonus-malus (appelé aussi CRM), selon les sinistres déclarés dans l’année. Vous n’avez eu aucun accident de la route ? Votre bonus grimpe, votre assurance peut être revue à la baisse. Vous avez eu un ou plusieurs accident(s) responsable(s) ? Votre bonus se réduit (ou votre malus augmente) et votre cotisation fera sûrement l’objet d’une réévaluation.

L’évolution  de votre bonus a lieu à la date échéance annuelle de votre contrat. Par exemple, si votre contrat arrive à échéance le 1er août, votre cotisation sera recalculée chaque année en août pour l’année à venir, en fonction, entre autres, de votre nouveau CRM. 

Une notion assez méconnue cependant : le calcul de ce nouveau coefficient est entériné 2 mois avant la date échéance de votre contrat.

Par exemple, si votre contrat se renouvelle tous les ans au 1er avril, votre nouveau coefficient sera fixé au 1er février, tenant compte des éventuels sinistres responsables que vous auriez eu dans les 12 derniers mois, c’est-à-dire depuis le 1er février de l’année N-1.

Une date anniversaire ou fixée par l’assureur 

La date anniversaire correspond à la date de prise d’effet de votre contrat. Pour la plupart des assureurs, comme chez AMV, c’est cette même date qui sera retenue comme date d’échéance, notamment pour l’évolution de votre bonus / malus.

Certains assureurs choisissent en revanche d’avoir, pour l’ensemble de leurs assurés, une date d’échéance commune, bien souvent au 1er avril ou 31 décembre.

Dans ce cas, cela veut dire que si vous souscrivez votre contrat en août par exemple, votre CRM n’évoluera pas à la date échéance fixe du 31/12 ou du 01/04 suivant, puisque votre contrat n’aura pas encore 1 an d’ancienneté, mais à l’échéance fixe de l’année suivante. 

Comment est effectué le calcul ?

Rappelons que votre coefficient, fixé à 1 lors de votre première assurance auto, augmente de 25 % en cas de sinistre  totalement responsable. Votre coefficient sera multiplié par 1,25. Dans le cas d’un sinistre dont vous seriez partiellement responsable, c’est une majoration de 12% de votre coefficient qui sera appliquée (ce dernier sera multiplié par 1.12). 

Sans sinistre responsable, il baisse de 5 % (le coefficient est multiplié par 0.95) : il passe ainsi à 0,95, puis 0,90 l’année suivante, 0,85… Le bonus maximal, de 0,50 est ainsi atteint en 13 ans consécutifs sans sinistre responsable. Le malus maximal, lui, est de 3,5.

Enfin, si vous avez un coefficient de 0,50 depuis au moins 3 ans, le 1er sinistre responsable ne majore pas ce coefficient. C’est ce qu’on appelle la franchise de bonus. Mais il vous faudra dès lors cumuler 3 ans sans sinistre responsable pour bénéficier à nouveau de cet avantage.

Articles associés