Au quotidien, moto ou scooter ?

Au quotidien, moto ou scooter ?

Les deux-roues sont l’un des moyens les plus pratiques pour se déplacer au quotidien, et faire face aux nombreux problèmes de circulation qui peuvent se poser. Alors moto ou scooter, lequel est le plus adapté pour affronter la vie de tous les jours ?

Cela peut sembler une question un peu simpliste, mais au final, elle peut se poser à tout un chacun : quel est le moyen de transport le plus adapté à notre usage de tous les jours ?

Pour orienter la réflexion, on peut commencer par arbitrer plusieurs éléments :

  • La deux-roues sera-t-il utilisé par tous les temps ?
  • Quel est la durée du trajet ? Dans quel type d’environnement ?
  • Quel sera le budget consacré à son entretien ?

On a coutume de dire qu’un scooter se prête plus volontiers à l’exercice du quotidien, et c’est vrai qu’il cumule pour lui plusieurs points décisifs : il offre souvent davantage de protection grâce à ses carénages plus enveloppants, et sa capacité d’emport demeure relativement sans égal avec un coffre sous la selle permettant le transport de nombreux effets personnels. Plutôt économique à la pompe, son entretien est également souvent moins onéreux, même si tout dépend évidemment du modèle choisi : un “maxi-scooter” de forte cylindrée demande ainsi tout autant de budget qu’une moto, que cela soit en termes de montes pneumatiques ou du coût des révisions. L’avantage du choix du scooter, guidé en partie par la raison, est d’offrir un large éventail de possibilités. Du 125 cm3 parfaitement adapté à l’espace citadin, aux modèles de plus 300 cm3 et même beaucoup plus, il existe un scooter pour chaque configuration d’utilisateur.

Si l’option scooter revêt bien souvent une notion utilitaire, celle de la moto reflète bien davantage le choix de la passion. Pas forcément aussi polyvalente, une moto demande plus d’engagement de la part de son pilote, notamment au quotidien. Moins agile, plus haute et moins protectrice qu’un scooter à boîte automatique, la moto offre une proposition différente et plus sensationnelle. À noter toutefois qu’elle peut elle aussi remplir les missions du quotidien, si on est toutefois prêt à l’accessoiriser un peu : top-case, poignées chauffantes, phares additionnels… Il existe pléthore de possibilités pour faire d’une moto une compagne efficace et pratique du quotidien. Il faudra en revanche s’accommoder d’une agilité sans doute moindre, notamment lorsque la circulation se fera plus difficile. En revanche, avoir une moto au quotidien signifie avoir également une moto pour le week-end ! Or dans ce cas de figure, on comprend aisément que le plaisir de rouler soit bien davantage au guidon d’une moto que d’un scooter, notamment lorsqu’il s’agit d’emprunter le superbe réseau secondaire constitué par nos routes de campagnes.

Au final, aucun choix n’est bon, aucun n’est mauvais. L’idéal serait de cumuler les deux montures, afin de répondre à chacun des besoins !

< Article précédent :
> Article suivant :