Comment améliorer le confort de ma moto ?

Comment améliorer le confort de ma moto ?

11 décembre 2018 La vie à deux-roues

Les voyages à moto ou tout simplement les affres du quotidien peuvent exiger du motard un équipement adéquat pour faciliter les trajets. Heureusement, les équipementiers rivalisent de propositions visant à améliorer le confort à moto. En voici quelques unes.

AMÉLIORER LA POSITION DE CONDUITE

À moto, la position de conduite est déterminée par le triangle reliant le guidon, la selle et les repose-pieds. En fonction de la position de chacun, de leur angle d’inclinaison ou d’écartement, l’accueil d’une moto peut être sensiblement différent. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si les pilotes moto passent de longs moments sur ces réglages, qui sont primordiaux pour se sentir bien. Bonne nouvelle pour le motard “lambda” : les accessoiristes proposent de nombreux modèles réglagles en tous sens : guidon plus ou moins droit, plus ou moins relevés, de forme “bracelet” ou non, il en existe pour tous les goûts. Même chose pour les selles : elles peuvent être plus ou moins hautes, ou plus ou moins creusées et évasées pour s’adapter à toutes les tailles et à tous les gabarits. Concernant les repose-pieds, là aussi vous pouvez trouver des modèles réglages qui pourront s’adapter à toutes vos exigences.

AMÉLIORER LA VISION

Comme piloter une moto en toute quiétude signifie pouvoir anticiper au maximum, mieux vaut bien voir son environnement, et bien être vu. Pour commencer, vous pouvez tout à fait songer à changer vos ampoules de phare pour des modèles plus performants. Ca n’a l’air de rien et c’est pourtant très efficace, surtout quand on est amené à conduire de nuit. Pensez également à opter pour une visière de casque adaptée à votre usage : équipée d’un écran de type Pinlock, vous affronterez les intempéries sans crainte !

AMÉLIORER LE CONFORT GÉNÉRAL

Pour ceux qui roulent avec une moto doté d’une bulle, n’hésitez pas à vous renseigner pour des modèles plus travaillés : il en existe des bulles plus hautes et qui protègent davantage le pilote, des modèles plus opaques ou moins, bref tout est possible ! En cas de grand froid, pensez aux poignées chauffantes : branchées sur la batterie de votre moto, elles vous permettront de rouler sans souffrir quand les températures baissent. L’un des éléments les plus efficace pour améliorer le confort à bord (et la sécurité !) reste encore les suspensions : le budget est à prévoir en conséquence, mais un amortisseur réglable de bonne qualité peut se trouver aux alentours des 500 €. Associé à des ressorts de fourche adaptés, ou même tout simplement une huile de fourche à la viscosité choisie, et vous pourrez transformer une moto un peu raide en un monument de précision et de douceur.

Articles associés