Vous allez rouler hors de France : êtes-vous bien assuré ?

Vous allez rouler hors de France : êtes-vous bien assuré ?

Une fois la frontière passée, votre assurance n’est peut-être plus valide. Ou alors, les garanties ne sont plus les mêmes. Avant un voyage, faites donc le point avec votre assureur, que vous partiez avec votre voiture ou ayez l’intention d’en louer une sur place…

Jetez un œil à votre carte verte

Votre « carte verte », l’attestation d’assurance dont vous avez détaché la petite vignette placée sur le pare-brise de votre automobile ou sur votre moto, est reconnue partout en Europe, ainsi que dans certains autres pays (une quarantaine au total). Pour savoir lesquels, consultez la carte verte : vous y trouverez une liste de pays. S’ils sont barrés, votre assurance n’y est pas valable. S’ils ne sont pas barrés, vous êtes assurés dans ce pays.

Mais attention, cela ne signifie pas que vous bénéficiez des mêmes garanties qu’en France. Dans tous les cas, vous êtes couvert par une assurance responsabilité civile (qui couvre les dommages causés à autrui). Mais si vous avez souscrit une assurance tous risques, vous ne bénéficierez pas toujours de ses garanties une fois la frontière franchie. De plus, au-delà d’une certaine durée (3 mois, voire 6 mois selon votre contrat), votre assurance pourrait ne plus être valide.

Pour connaître avec précision vos garanties à l’international, contactez votre assureur. Profitez-en pour envisager, selon vos besoins, des garanties supplémentaires : assistance, rapatriement, remorquage du véhicule en cas de panne, véhicule de remplacement, protection juridique… Votre choix dépend de votre voyage, de la valeur de votre véhicule, des pays traversés par exemple.

À savoir : n’oubliez pas de laisser dans la voiture un constat amiable, à demander à votre assureur. Ce « Constat Européen d’Accident » (le modèle standard bleu en 2 exemplaires que vous connaissez) est valable, comme son nom l’indique, dans tous les pays d’Europe. Quant au permis de conduire, il suffira de votre permis français pour rouler en Europe, mais dans d’autres pays vous aurez besoin d’un permis international.

Souscrire et comprendre l’assurance locale

Pour connaître avec précision vos garanties à l’international, contactez votre assureur. Profitez-en pour envisager, selon vos besoins, des garanties supplémentaires : assistance, rapatriement, remorquage du véhicule en cas de panne, véhicule de remplacement, protection juridique… Votre choix dépend de votre voyage, de la valeur de votre véhicule, des pays traversés par exemple.

Dans les cas où votre assurance française n’est pas valable, vous devrez souscrire une assurance locale… avant d’arriver dans le pays, si vous voyagez avec votre propre véhicule. Alors, si vous avez planifié tout un circuit international, prévoyez tous les pays traversés !

Et que ce soit pour souscrire une assurance, ou pour choisir les garanties d’un contrat associé à la location d’une voiture, quelques termes à connaître :

  • CDW, pour Collision Damage Waiver : garantie en cas de dommages sur le véhicule (pour réduire la franchise) ;
  • PAI (Personal Accident Insurance) : garantie couvrant le conducteur et les passagers, prévoyant le versement d’une indemnité en cas de dommage corporel ;
  • TP (Theft Protection) : garantie contre le vol (baissera la franchise due, en cas de vol d’une voiture de location).
< Article précédent :
> Article suivant :