Un sinistre peut-il être déclaré à tout moment ?

Un sinistre peut-il être déclaré à tout moment ?

Comment déclarer un sinistre auprès de votre assureur auto ?

Quels délais de déclaration ?

Le délai de déclaration d’un sinistre dépend du type de sinistre qu’a subi votre véhicule :

  • Pour un accident : le sinistre doit être déclaré auprès de l’assureur 5 jours maximum après que l’assuré ait eu connaissance du sinistre. À noter que ce délai s’applique également au cas d’un bris de glace.
  • Pour un vol : le délai pour déclarer le sinistre est de 2 jours.
  • Pour un sinistre causé par une catastrophe naturelle (inondation, feu de forêt…) : le délai est de 10 jours et court à partir de la parution au Journal Officiel de l’arrêté interministériel de catastrophe naturelle.

Comment effectuer la déclaration de sinistre auprès de son assureur ?

La déclaration d’un sinistre doit se faire en 2 étapes :

  1. Par téléphone, déclarez votre sinistre auprès de votre assureur afin que celui-ci puisse enregistrer votre dossier et vous expliquer les démarches à effectuer.
  2. Par courrier recommandé avec accusé de réception, ce qui vous permettra de transmettre les différentes pièces demandées par votre assureur.
  3. Chez AMV, vous avez également la possibilité de faire votre déclaration de sinistre directement en ligne, à partir de votre espace assuré.

Les documents à envoyer en cas de sinistre

Avant toute chose, pensez à faire une photocopie des documents envoyés à l’assureur, pour conserver une trace en cas de perte de courrier ou autre aléa lié au traitement de votre dossier.

  • Une lettre de déclaration de sinistre automobile, précisant les éléments suivants : lieu, date et heure du sinistre, circonstances, dégâts occasionnés, et lieu où se trouve le véhicule pour le passage de l’expert.
  • Le volet du constat amiable d’accident automobile que vous avez récupéré.  Si le conducteur de l’autre véhicule ne veut pas remplir le constat amiable ou bien que vous êtes en désaccord sur le constat, veillez à recueillir un maximum d’informations.  
  • En cas de vol, une copie du dépôt de plainte faite au commissariat de police ou à la gendarmerie.

Si nécessaire, et si cela peut aider l’assureur à bien comprendre votre sinistre, vous pouvez également joindre d’autres documents, parmi lesquels :

  • Des photos permettant d’illustrer le sinistre et d’attester de certaines circonstances
  • Un éventuel rapport des forces de l’ordre rendant compte des circonstances de l’accident.
  • Les contacts et les déclarations d’éventuels témoins qui pourraient attester de certains éléments du sinistre
< Article précédent :
> Article suivant :