: La dashcam, qu’est-ce que c’est et à quoi ça sert ? – AMV

Devez-vous vous équiper d’une dashcam ?

27 mars 2019 La vie à quatre-roues

Véritable mode en Russie, où tous les automobilistes semblent filmer le moindre de leurs déplacements, la dash cam remporte un succès croissant en France. Mais au fait à quoi sert la « dashboard camera », ou caméra de tableau de bord ?

Une caméra qui filme en continu

La dashcam, concentration de dashboard (tableau de bord) et caméra, est une petite caméra numérique conçue pour être fixée dans la voiture. Une fois placée sur le tableau de bord ou fixée au parebrise avec une ventouse, elle va filmer et enregistrer tout ce qui se passe durant chaque trajet.

Faire le buzz et témoigner

L’objectif de la dashcam n’est pas (seulement) de faire le buzz sur Internet ! Les forces de l’ordre, aux Etats-Unis, s’en servent pour filmer les arrestations d’automobilistes. Dans certains pays, les automobilistes s’en sont d’abord emparés pour lutter contre la multiplication de fraudes : des piétons se jetaient sous les voitures et réclamaient ensuite des dédommagements parce qu’ils avaient été blessés lors de « l’accident » !

Puis ces caméras – au départ plutôt des petites caméras sportives, mais très vite des équipements entièrement conçus par les constructeurs pour s’adapter à un véhicule – ont permis d’apporter des témoignages fiables lors d’accidents, impliquant ou non leur propriétaire.

Conserver les bons moments et les incidents

Aujourd’hui, au-delà de son rôle de « témoin » en cas d’incident ou d’accident, la dashcam est aussi un outil pour mémoriser un trajet, et garder des images de vos plus beaux voyages.

Les dashcam ont en effet cette agréable capacité à capturer tous ces moments où vous vous dites « ah, si j’avais eu le temps de sortir mon smartphone pour filmer » (les étoiles filantes traversant le ciel ou les chevreuils traversant la route, la tempête de neige ou le glissement de terrain…). Mais aussi des accrochages, dans la circulation.

Et si un juge n’est pas tenu d’utiliser votre vidéo comme « preuve » en cas de litige, les propriétaires de dashcam témoignent qu’après un accident, les constats sont remplis plus facilement lorsqu’une caméra peut attester des évènements !

Enfin, les dashcam les plus évoluées proposent même un mode « parking » : elles s’activent pour filmer l’environnement lorsque la voiture est bousculée, si une voiture la percute ou qu’un voleur tente de forcer la serrure…

Une très large gamme de modèles

Comment choisir sa dashcam ? Le choix est vaste, dans les magasins d’équipement auto ou d’électronique, et vous pourrez vite être perdu parmi des appareils dont le coût va de quelques dizaines à plusieurs centaines d’euros.

L’essentiel ? Veillez à choisir un modèle ayant un grand angle pour filmer un large panorama. Privilégiez une dashcam garantissant une bonne qualité d’image (certaines supportent le full HD) et capable d’horodater les images : c’est important lorsque les images devront témoigner d’un évènement.

Ensuite, si votre budget le permet, choisissez un modèle qui embarque un GPS pour localiser les images, et propose un mode « vision nocturne » pour filmer aussi dans l’obscurité.

Enfin, certaines transmettent à la demande les images à votre smartphone (en wifi). D’autres filment à la fois la route et l’intérieur du véhicule, avec deux objectifs distincts.

N’hésitez pas à consulter les nombreux comparatifs proposés sur Internet pour faire votre choix. Ou à demander des conseils à des possesseurs de dashcam : il y en a sûrement autour de vous !

 

Articles associés