Equiper votre enfant pour son 1er scooter – Actus AMV

Équiper votre enfant pour son 1er scooter

7 janvier 2020 Actus AMV

Vous le lui aviez promis : cette année, votre enfant ira au lycée en scooter. Vous avez trouvé le deux-roues idéal, mais ne négligez pas l’équipement, l’assurance… et les rappels de « bonne conduite » !

 Un équipement haute sécurité

Votre enfant fait sa première rentrée en scooter. Désormais, chaque jour, il va enfourcher son deux-roues pour aller au lycée. Cela vous évitera bien des trajets en voiture… mais pourrait engendrer une forme d’inquiétude. Pour vous rassurer commencez par bien équiper votre enfant avec :

Un casque homologué, obligatoire. Il doit être conforme à la norme ECE 22.05, mais aussi parfaitement adapté à la tête de votre enfant : il doit l’essayer lors de l’achat. Prenez surtout un modèle qui lui plait, qu’il portera avec plaisir, et insistez : même pour le plus court des trajets, il doit porter son casque, bien attaché, avec la jugulaire bien réglée (le vendeur lui montrera comment l’ajuster). 

Des gants certifiés, obligatoires. Le modèle choisi doit porter l’étiquette CE. Là encore, pas question de faire l’impasse ! Pour information, le montant de l’amende en cas de non-port des gants s’élève à 68 €.

Une veste étanche et renforcée ainsi qu’une dorsale : Pas obligatoires mais fortement conseillée. 

Un pantalon solide, des chaussures fermées. Là encore, rien d’obligatoire mais fortement conseillé pour des questions tant de sécurité que de confort. En effet, rouler en short et chaussures ouvertes demeure très imprudent. 

Une assurance à la hauteur

Evidemment, pas question de prendre la route sans une bonne assurance. La garantie « minimum » obligatoire étant l’assurance « au tiers » (la responsabilité civile), qui couvre les dommages causés à autrui. Mieux vaut ajouter la garantie du conducteur, ainsi en cas d’accident, les dommages corporels de votre enfant pourront être pris en charge en fonction de ce qui est proposé par votre assureur.  

Les autres garanties seront facultatives et à choisir en fonction de la valeur du scooter : le vol et l’incendie. La protection maximale est offerte par l’assurance « tous risques ». 

Notez que les contrats d’assurance pour des véhicules conduits par des mineurs ne peuvent pas être souscrits par ce dernier, et seront donc fait au nom du représentant légal. 

Notre conseil : impliquez votre enfant dans le choix et lisez avec lui les conditions générales. Il saura ainsi ce qui est couvert. Et surtout, parcourez avec lui les exclusions, afin qu’il soit parfaitement informé de ce qu’il peut ou ne peut pas faire. 

Faites confiance (mais restez vigilant !)

Responsabiliser votre enfant est souvent le meilleur choix. Il voudra être à la hauteur de votre confiance, en respectant les règles. Bien sûr, il faudra lui expliquer ces règles, voire les répéter à l’occasion : porter toujours les protections, ne pas emmener de passager sans casque, respecter le Code de la Route, avoir toujours ses papiers sur soi, bien attacher son scooter… 

Articles associés