Longtemps favorisé pour ses aspects économiques, le moteur diesel tend à disparaître à cause de l’importante pollution qu’il génère.

Interdiction des voitures diesel en ville : où en est-on en 2020 ?

30 avril 2020 Réglementation

De plus en plus de grandes villes ont pour projet de faire disparaître les véhicules diesel du paysage urbain à cause de la pollution qu’ils produisent. Qu’en est-il exactement, et où en est la législation ?

Le moteur diesel, ça pollue-t-il tant que ça ?

Si le prix au litre reste relativement moins cher, une voiture diesel consomme surtout généralement moins de carburant qu’une voiture à essence. On pourrait donc penser qu’elle est moins polluante, et pourtant… 

Certes, une voiture essence rejette plus de CO2, mais une voiture diesel émet du protoxyde d’azote, un gaz à effet de serre trois fois plus néfaste que le dioxyde de carbone. Si cela a un impact important sur le réchauffement climatique, les moteurs diesel sont aussi à l’origine d’un autre type de pollution de l’air particulièrement nocive pour la santé : l’émanation de particules fines, de très petite taille (inférieure au micron), ce qui leur permet de traverser sans problème notre système de filtration respiratoire. 

La réponse des grandes villes

Si les modèles de voiture diesel les plus récents sont bien moins polluants grâce à l’amélioration des filtres à particules fines et de leur consommation plus modérée, les vieux modèles demeurent polluants. C’est pour cette raison que certaines grandes villes ont prévu de bannir totalement les moteurs diesel de leurs agglomérations. A commencer par les modèles les plus anciens. 

A Paris, les voitures diesel immatriculées avant 2001 n’ont plus le droit de circuler en semaine et en journée depuis l’été 2017. Les prochaines voitures diesel qui se verront appliquer la même restriction courant 2020 sont celles âgées d’au moins 13 ans. D’ici 2024, la capitale compte bien se passer totalement de toutes les voitures diesel. En parallèle, le même type de restriction s’applique aussi peu à peu aux vieux modèles à essence. Si vous pensez acheter une voiture diesel, en particulier d’occasion, vérifiez au préalable que vous ne serez pas bloqué par ces restrictions. Et si pour l’instant la vente de ces voitures n’est pas interdite, un projet national prévoit la fin de la commercialisation des voitures thermiques (diesel et essence) pour 2040. 

Articles associés