L’alarme moto est-elle efficace ? – AMV Le Blog

L’alarme moto, efficace ou pas ?

3 avril 2019 La vie à deux-roues

Tous les propriétaires de moto partagent une crainte : se faire voler leur engin. Mais pour éviter le vol, quel est le dispositif le plus efficace ? L’alarme a-t-elle fait ses preuves ? Comment équiper sa moto pour ne pas être sur le qui-vive en permanence ?

L’alarme classique : rarement suffisante

Soyons clair, l’alarme moto classique est un dispositif dissuasif dans certains cas, mais pas suffisant. Car aujourd’hui, les passants ou les voisins réagissent peu – ou tardivement – lorsqu’une alarme retentit. Un voleur qui pousse dans un camion une moto hurlante n’est que rarement dérangé – sauf si une voiture de police passe par là !

L’alarme avec coupe-circuit, quant à elle, empêche de démarrer la moto. Mais sachant que bien souvent, les voleurs embarquent la moto dans un utilitaire sans la démarrer, cela ne l’empêchera pas de disparaitre. En revanche, cette alarme est très efficace en cas de « bike jacking ».


L’alarme à distance, une autre protection

Vous pouvez opter pour un dispositif un peu plus technique : l’alarme à distance. En cas de tentative de vol, vous recevez une alarme sur un récepteur et pouvez intervenir. Généralement, l’alarme est d’une portée de plusieurs centaines de mètres : aucun problème donc si vous devez garer votre moto dans la rue la nuit ou lorsque vous travaillez.

Toutefois, cette alarme ne sera efficace que si vous pouvez intervenir rapidement. Et si les voleurs ne tentent pas une guerre des nerfs, en faisant sonner votre alarme à répétition, détalant bien avant que vous n’arriviez. Après 3, 5, 10 ou 20 déplacements « pour rien », selon votre patience, vous finissez par désactiver l’alarme… et laissez la voie libre aux voleurs.

Plus chère, mais aussi plus efficace, l’alarme à distance avec GPS permet de localiser la moto si elle est volée.


La solution : multiplier les obstacles

Pour éviter à votre moto de se faire abimer ou voler, c’est sur l’accumulation de dispositifs qu’il faut miser. En effet, un voleur veut agir vite. Alors si vous multipliez les dispositifs qui vont le stresser et le ralentir, il renoncera. Une chaine et/ou un antivol à sectionner, une alarme qui attire les regards des passants, une alarme à distance qui vous prévient et vous fait surgir… Tout cela peut décourager un voleur. Si vous ajoutez le coupe-circuit pour éviter le bike-jacking, vous êtes paré !

 

Articles associés