Comment nettoyer soi-même l’intérieur de sa voiture, pour garantir son confort et sa sécurité, le tout à moindre coût ?

Quand et comment nettoyer l’habitacle de la voiture ?

6 octobre 2020 Conseils pratiques

Entre les différentes matières qui composent un habitacle de voiture et tous les recoins et nids à poussière, son nettoyage semble parfois compliqué et périlleux. A quelle fréquence et comment bien nettoyer l’intérieur de sa voiture et quels produits utiliser ? Tout dépend de chaque partie de la voiture et du matériau qui la compose.

Les tapis et tissus

Après avoir jeté tous les déchets éventuels qui trainent au sol et dans les vide-poches, il reste généralement une bonne quantité de poussières, miettes… à évacuer. La meilleure solution est un bon aspirateur. Il y en a généralement à disposition dans les stations de lavage automobile, à des prix d’utilisation abordables. A cause de la ventilation et des incessants aller-retours entre l’intérieur et l’extérieur, une voiture accumule très vite de la poussière. Pour maintenir un habitacle agréable et limiter les allergies, il est recommandé de le nettoyer chaque mois (mais tout dépend de la fréquence d’utilisation du véhicule, de la région et de la saison, évidemment). En retirant les tapis au sol pour passer l’aspirateur, il faut toujours faire attention à bien remettre celui du côté conducteur, pour éviter qu’il ne bouge et bloque les pédales.
Pour les taches sur les fauteuils en tissu, certains produits nettoyants sont très efficaces, mais un peu d’eau gazeuse et de vinaigre blanc sont souvent amplement suffisants.

Plastiques et tableau de bord

Véritables nids à poussière, les coins et recoins du tableau de bord sont parfois bien encrassés. L’aspirateur permettra de retirer le plus gros, puis les surfaces plastiques seront facilement nettoyées avec une éponge et de l’eau savonneuse (attention aux systèmes électroniques). C’est l’occasion aussi de bien laver le volant et levier de vitesse, qui sont systématiquement sollicités.

[H2] Les cuirs
Un bel intérieur en cuir, demande une certaine attention, notamment lorsqu’il s’agit de le nettoyer. Il ne faut pas utiliser d’eau, mais des produits ou lingettes spécialisés. Un chiffon imbibé de lait de toilette pour bébé peut également faire des miracles, en nettoyant sans agresser le cuir.

Les vitres

C’est finalement la partie la plus importante, parce qu’au-delà de garantir le confort et l’esthétisme d’une voiture propre, avoir des vitres bien nettoyées assure aussi la sécurité de la conduite. Il faut se débarrasser des taches d’eau et de poussière, sans laisser de traces qui apparaîtront à la moindre formation de buée. Et de nuit, en hiver, c’est un problème récurrent. Si les produits nettoyants pour vitre sont efficaces, de l’eau chaude et du produit vaisselle ou du vinaigre blanc le sont tout autant (Pour ceux qui préfèrent une solution plus économique et moins chimique). Un chiffon en microfibre fera très bien l’affaire (en laisser toujours un dans la voiture pour essuyer la buée quand nécessaire).

Les odeurs

Pour ceux qui ne sont pas fans des parfums d’ambiance pour voiture et autres petits sapins, un peu de bicarbonate dans le cendrier absorbera les odeurs de tabac froid, et quelques gouttes d’huiles essentielles sur une bille d’argile (ou tout autre diffuseur mécanique poreux du genre) seront parfaitement indiqués.

Articles associés