Pas moins de 5 permis différents donnent accès à la conduite d’un deux-roues. Comment choisir ?

Permis moto : quelles différences, et lequel choisir pour un deux-roues ?

22 avril 2021 Conseils pratiques

Conduire un deux-roues requiert un permis spécial. Mais en fonction du profil du conducteur, notamment son âge, et du type de véhicule envisagé, le permis à passer n’est pas le même. Cinq permis différents permettent la conduite d’un deux-roues. Voici une comparaison des conditions et possibilités que ces différents examens offrent.

Des permis différents, adaptés aux usages et profils

En France, il est possible de conduire un deux-roues motorisé en autonomie dès l’âge de 14 ans. Puis avec l’âge, d’autres permis deviennent accessibles, conférant le droit d’usage de plus grosses cylindrées. Une fois adulte, le choix s’ouvre à tous les véhicules différents, allant du petit scooter de ville, à l’imposante moto de route. Selon l’usage prévu par le futur titulaire du permis, le titre visé peut être adapté au budget de l’apprenti conducteur.

Le permis AM 

Anciennement appelé BSR, c’est le plus basique. Il est accessible dès 14 ans, et donne le droit de piloter de petits deux-roues dont le moteur ne dépasse pas les 50 cc, et ayant une vitesse maximale de 45 km/h. Il est idéal pour les collégiens et lycéens qui nécessitent une autonomie de déplacement. Son coût n’excède pas les 400 €. Répartie sur 5 séquences, la formation avoisine au total les 6 heures. L’ASSR 2 (passé normalement au collège) est le seul prérequis.

Le permis A1

Disponible à partir de 16 ans, le permis A1 permet la conduite de motos légères et la cylindrée à 125 cc. Sa puissance ne doit pas dépasser les 15 chevaux. La formation s’étale sur une durée d’environ 20 heures, et son prix avoisine les 850 €. Pratique pour les adolescents et jeunes adultes qui ne peuvent pas se permettre l’achat d’une voiture. Le permis B1 en est l’équivalent pour la conduite d’un quad.

Le permis A2

Accessible à partir de 18 ans, ce permis donne accès aux motos d’une puissance allant jusqu’à 47,5 chevaux. Si c’est après bridage (ce qui représente la majorité des cas), il faut aussi que la puissance d’origine de la moto ne dépasse pas les 95cv. Et enfin le rapport puissance/poids du véhicule ne doit pas excéder 0,20kw/Kg. Un peu plus onéreux, le permis A2 coûte entre 700 et 1200 €. La durée de formation est aussi d’une vingtaine d’heures. Après deux ans, il peut être conservé tel quel, ou évoluer vers le passage du permis A.

Le permis A

C’est le permis moto, le « vrai ». Il peut être passé à partir de 20 ans, et uniquement après les 2 ans d’obtention du permis A2. Il autorise l’usage de toutes les motos sans restriction. Il n’implique pas de passer un examen, mais simplement de suivre une formation de 7 heures au prix de 300€ environ, appelée « Passerelle ». Elle permet de transformer un permis A2 en permis A.

Conduire une moto avec un permis B ?

En possédant déjà un permis B pour la conduite de voiture avec au moins deux ans d’ancienneté, il est possible de conduire une 125cc avec un permis B obtenu depuis plus de 2 ans en passant en plus la formation pratique de 7h, au tarif approchant les 350€.. Cette formation n’est plus obligatoire si on a déjà été assuré pour un 2 roues (ou tricycle) au moins 1 fois entre le 1er janvier 2006 et le 31/12/2010

Il faut bien évidemment s’équiper convenablement à l’acquisition de son premier deux-roues, et souscrire au préalable une assurance moto ou scooter adaptée.

Articles associés