En France, la sécurité routière des enfants est trop souvent insuffisante. Êtes-vous sûr d’avoir les bonnes habitudes ?

Sécurité routière : comment bien attacher ses enfants en voiture ?

21 janvier 2020 Conseils pratiques

Nous savons tous à quel point la sécurité routière est importante. L’utilisation quotidienne de la voiture peut paraitre anodine, mais un accident présente très souvent d’importants risques pour tous les passagers. En France, 2 enfants sur 3 seraient mal attachés. Et si vous avez la bonne habitude de toujours vous attacher, il est primordial que vos enfants le soient aussi, et qu’ils disposent d’un siège adapté à leur taille et à leur poids. 

Les sièges auto pour enfant

Il existe trois catégories différentes de sièges auto, chacun étant adapté à une tranche d’âge :

Les sièges 0, pour les nourrissons et jusqu’à 10 kg. Il est à positionner dans le sens contraire de la route pour plus de sécurité et à bien fixer selon les instructions fournies par le constructeur. Attention, si vous installez le siège à l’avant de la voiture, pensez à désactiver l’airbag frontal qui peut devenir dangereux pour l’enfant. Pour les bébés qui grandissent vite, il existe aussi une catégorie de sièges 0+ aux dimensions plus importantes.

Les sièges de type 1, dans lesquels les enfants seront légèrement plus redressés. Ils doivent alors être suffisamment âgés pour supporter les à-coups du véhicule. Ces sièges, conçus pour les enfants de 9 à 18 kg (environ jusqu’à 4 ans), selon les modèles, peuvent être placés dans le sens de la route, ou dans le sens inverse. A savoir que le sens inverse reste le plus sûr.

Les sièges de catégorie 2, plus basiques, sont souvent de simples rehausseurs. Si les deux premières catégories de sièges sont équipées de harnais aux multiples sangles, le rehausseur, comme l’indique son nom, a pour simple but de surélever un peu l’enfant afin qu’il puisse utiliser la ceinture de sécurité de façon sûre et confortable. En fonction de la taille de l’enfant, un rehausseur peut être nécessaire jusqu’à 12 ans, afin que la ceinture passe sur son épaule et non sur son cou.

Prenez de bonnes habitudes

Être équipé du siège auto adapté ne suffit pas, encore faut-il savoir l’installer convenablement. Parmi les enfants mal ou pas attachés, on considère que plus de la moitié résulte d’une erreur d’utilisation du siège. Si les diverses sangles, attaches et sécurités sont un casse-tête pour vous, contactez le fabriquant pour obtenir des explications ou demandez de l’aide à un vendeur au moment de l’achat. Se pose ensuite parfois le problème de la discipline. Si vos enfants ont tendance à mal supporter la ceinture en voiture et tentent de se détacher, il est absolument primordial que vous preniez le temps de leur expliquer son importance. En considérant qu’ils seront un jour aussi des conducteurs, vous voulez être sûr qu’ils respecteront toutes les règles basiques de sécurité routière.

Bon à savoir

Les règlementations concernant les âges des enfants et les équipements de sécurité correspondants servent d’indicateurs. Les vraies données à prendre en compte sont l’âge et le poids. Le code de la route impose à l’enfant d’avoir au moins 10 ans pour avoir le droit de s’asseoir à l’avant, mais il pourra s’asseoir à l’arrière sans rehausseur avant cet âge si sa taille le lui permet. La ceinture doit être suffisamment serrée (vous ne devez pas pouvoir passer plus d’un doigt entre elle et l’épaule de l’enfant). 

Articles associés