Connaissez-vous bien les règles de bases concernant les distances de sécurité, et savez-vous les appliquer correctement ?

Tout savoir sur les distances de sécurité

12 mai 2020 Réglementation

La distance de sécurité entre deux véhicules en circulation est l’une des premières notions de base que l’on apprend avec le code de la route. Mais savez-vous bien à quoi elle correspond, pourquoi elle est importante et comment la calculer simplement ? 

La distance de sécurité, c’est quoi ?

D’après le code de la route, la distance de sécurité est l’espacement qu’un conducteur doit maintenir entre son véhicule et celui qui le précède. Cette distance dépend principalement de la vitesse des véhicules et permet au second conducteur de s’arrêter à temps lorsque que le premier freine brusquement. Elle correspond à une durée de deux secondes, car on estime que le temps moyen que prendra un conducteur pour réaliser qu’il doit freiner est d’une seconde, et qu’il lui en faudra une de plus pour s’arrêter effectivement. On parle de temps de réaction, et de temps de freinage.

Comment déterminer cette distance

Ce qui ne change jamais, c’est la durée de 2 secondes qui doit séparer le passage au même point de deux véhicules qui se suivent. Mais la distance qui correspond dépend de la vitesse des deux voitures. Une méthode simple peut être utilisée pour déterminer comment vous positionner par rapport au véhicule qui vous précède. Prenez un repère fixe sur le côté de la route (un arbre, un poteau, un marquage au sol…), et commencez à compter lorsque l’arrière de la première voiture passe au niveau de cet objet. Si l’avant de votre voiture atteint ce même point en moins de deux secondes, vous êtes trop proche et devez lever un peu le pied pour prendre vos distances. Pour compter les secondes, prononcez à débit normal un mot à 4 syllabes, en plus du nombre (comptez par exemple les Mississipi ou hippopotames).

Cette distance peut aussi être calculée simplement en fonction de votre vitesse. Vous devez convertir votre vitesse en km/h en m/s, et pour ce faire, vous pouvez simplement multiplier par 3 le chiffre des dizaines de votre vitesse (c’est une approximation, 1 mètre par seconde équivaut réellement à 3,6 km/h). Par exemple, en roulant à 50 km/h, vous vous déplacez plus ou moins à 15 mètres par seconde. Et puisqu’il faut 2 secondes d’écart avec la voiture vous précédant, votre distance de sécurité minimale doit être le double, à savoir 30 mètres. Sur autoroute, il est parfois difficile de prendre un repère fixe, c’est pourquoi les marquages de la zone d’arrêt d’urgence sont établis pour vous guider : 2 lignes et 1 intervalle correspondent à 90 mètres (38+38+14).

Les circonstances particulières

La détermination et la mise en pratique de la distance de sécurité ne sont pas une science exacte. Le contexte vient toujours faire varier les paramètres à prendre en compte. Par exemple, votre temps de réaction peut-être plus long si vous êtes fatigué ou déconcentré, ou bien si votre visibilité est limitée (brouillard, nuit pluvieuse…). De même, la distance de freinage dépend de l’état de la route, de sa pente et de la fiabilité de votre système de freinage. Tous ces facteurs imprévisibles pèsent dans la balance. Même si vous respectez bien la distance de sécurité nécessaire, restez donc toujours en alerte pour réagir au mieux en cas de freinage d’urgence.

Articles associés